Devant l'Ermitage de Franchard

Randonnée «Sentier de Stevenson »

De Barbizon à Grez sur Loing

9 juin 2017

Cette randonnée en ligne de 23 kms, contrairement aux autres circuits en boucle, va conduire le groupe de Barbizon à Grez sur Loing en empruntant l’itinéraire suivi par l’écrivain écossais Robert Louis Stevenson en 1876 pour retrouver à Grez sa future épouse Fanny.

Lors de son séjour à Barbizon entre 1875 et 1878, Robert Louis Stevenson fréquenta de nombreux  peintres et artistes.

Les 14 randonneurs  prennent le départ devant l’auberge du Bas Bréau et s’engagent sur le sentier des peintres en direction de Franchard. L’allure est vive et la cadence soutenue et nous arrivons rapidement en vue de l’Ermitage de Franchard et du Centre d’Ecotourisme où nous pouvons prendre la pause café confortablement installés sur les bancs en bois.

 La suite du parcours nous permet de rejoindre le TMF (Tour du Massif de Fontainebleau) et d’admirer un magnifique séquoïa géant au sein de l’arboretum de Franchard. De belles allées ombragées, bien appréciées pour se protéger de l’ardeur du soleil, nous conduisent au carrefour des Grands feuillards où nous retrouvons les 2 Raymond qui marcheront l’après-midi avec nous.

Une grande table de pique-nique circulaire permet au groupe de déjeuner confortablement attablé : apéro, salades variées, avant de déguster un délicieux clafoutis aux cerises confectionné par Gisèle et des cerises apportées par Raymond et Jean.

 Nous repartons donc à 16, toujours bien à l’ombre de la futaie en direction de Recloses, que nous atteignons en milieu d’après-midi. Petite pause pour se désaltérer sur l’esplanade devant l’église Saint-Martin, construction typique en grès de Fontainebleau, dont la première implantation date du 8e siècle.

La fin du parcours se fait  en empruntant soit le GR1 soit le GR13 avec de multiples changements de direction, et nous quittons la forêt pour longer quelques champs de céréales déjà bien avancées, avant de pénétrer à Grez sur Loing par un tunnel sous la Nationale 7. La traversée du village nous permet d’apercevoir la Tour de Ganne, ancien donjon érigé au début du 12e siècle et l’église Notre Dame.

La randonnée se termine par la traversée du Vieux pont de pierres  qui enjambe le Loing ;  il est composé de 10 arches et  a inspiré de nombreux peintres et artistes  à la fin du 19e, et au début du 20e siècle et encore de nos jours.

 

Les 12 marcheurs à la pause café

Randonnée « Milly la Forêt - Dannemois»

19 mai 2017

12 randonneurs se retrouvent au départ de Milly la Forêt pour cette boucle de 23 kms.

Le début du circuit permet d’admirer en centre ville, le lavoir de la Bonde, destiné aux « petites lessives », un abreuvoir à 3 pentes permettant aux animaux de boire, ainsi  que le lavoir du Coul’d’eau, alimenté par la source de la Fontaine du cheval blanc.

Le groupe quitte les rues pavillonnaires pour s’engager en forêt et gravir une première côte raide qui met tout le monde en jambe ! Arrivés sur le plateau, la pause café se fait au soleil sur une traverse de chemin de fer bienvenue malgré le champ d’orties qui l’entoure….

Les 2 kms suivants s’effectuent à travers champs sur une ancienne voie romaine, puis une alternance de champs de blé et de colza nous amène au Haras de Launay, important centre équestre local pour dressage de chevaux de concours.

Nous découvrons  aux abords du centre, les ruines de l’ancienne Seigneurie de Launay, qui comportait une maison noble dont on peut encore voir la cave voûtée, une ferme et une chapelle.  La maison était baptisée « la maison qui parle »certainement à cause de l’écho qui se produit à cet endroit, et que plusieurs randonneurs ont testé.

En quittant le haras, nous nous engageons dans des sous-bois où nous  observons de nombreux miradors d’affût nous confirmant que la chasse y est pratiquée régulièrement.

Quelques troncs dans une petite clairière nous suffiront pour nous installer pour pique-niquer au soleil.  Mais des nuages menaçants nous incitent à remballer, juste après avoir pris le café  et une petite averse – heureusement de courte durée – nous oblige à enfiler les capes de pluie.  Et ce sont 12 Quasimodos qui reprennent le sentier alternant descentes et montées à travers champs de céréales et parties boisées.

Arrivés à Dannemois, petit village où règne le souvenir de Claude François,  il faut ôter les capes car le soleil est de retour et nous accompagnera jusqu’en fin de journée. Le sentier suit les bords de l’Ecole et s’enfonce ensuite en forêt jusqu’à nous faire déboucher sur une magnifique allée bordée de platanes donnant sur le Château de Courances, dont seuls les jardins sont accessibles au public. La traversée du village nous permet d’admirer un joli lavoir à double pente ainsi qu’une église du 12e siècle dotée d’un clocher fortifié.

Nous poursuivons en direction de Moigny sur Ecole, petit village comportant de nombreuses maisons en pierres typiques du grès de Fontainebleau.

En fin de parcours, le GR32 nous conduit  aux abords du  Cyclop, sculpture monumentale, œuvre renommée du sculpteur Jean Tinguely et du peintre Niki de Saint Phalle  et nous ramène à Milly où nous retrouvons les voitures.